BLICK mira

  • 14-11-2007 - 24-02-2008
Blick Mira! L'apport de l'école allemande à l'archéologie espagnole remonte à la fin du XIXe siècle, avec des noms aussi illustres que ceux de Schulten ou Hübner. Mais il faut attendre l'année 1954 pour voir la consollidation définitive, à Madrid, du siège de l'Institut archéologique allemand, placé sous la direction de H. Schlunk. Depuis lors et jusqu'à aujourd'hui, l'Institut a maintenu des relations étroites avec des professionnels, des universités et des musées de toute la Péninsule, en développant une intense activité de terrain  et éditoriale. Dès ses débuts, et avec le soutien de la bibliothèque, la création d'un fonds d'archives photographiques de pièces et de gisements, essentiels pour la compréhension de la Préhistoire et de l'archéologie péninsulaires, acquiert une grande importance. En terres valenciennes, la relation étroite entre le Servicio de Investigación Prehistórica (SIP) de la Diputación de Valencia et l'Institut archéologique allemand de Madrid se concrétise à travers les fouilles des fortifications ibériques du Montgó, dirigées par H. Schubart et D. Fletcher, ainsi que les nombreuses collaborations scientifiques, les cours et les conférences impartis par des membres de l'Institut sur l'ensemble du territoire. Des œuvres prestigieuses du musée de Préhistoire de Valencia et ses collections, toutes publiées aux éditions du SIP, comme l'étude pionnière de M. Hopf sur les semences néolithiques de la Cova del l'Or de Beniarrés ou les travaux d'épigraphie romaine de G. Alföldy sur Edeta-Llíria ou Lessera, sont le reflet de cette collaboration.Blick. Mira! fut inaugurée en 2006 au Museu Nacional Arqueològic de Tarragone, en hommage à l'œuvre produite par l'Institut à Madrid pendant plus de cinquante ans. Après son exhibition à Berlin et à Murcie, cette exposition arrive enfin à Valencia pour rapprocher le public d'un patrimoine documentaire d'une valeur historique inestimable : les archives photographiques de l'Institut archéologique allemand de Madrid.  À travers une minutieuse sélection des fonds de sa photothèque, l'exposition Blick. Mira! montre l'importance de la photographie archéologique en tant qu'outil de travail et en tant que document historique d'une époque. Les images mettent en évidence non seulement l'apport de l'école allemande à l'archéologie espagnole, mais reproduisent aussi, avec la force de la photographie en noir et blanc, des expériences personnelles, des paysages et des atmosphères émouvantes. Tout cela grâce au travail des différents photographes de l'Institut archéologique allemand, responsables des archives et du splendide catalogue qui accompagne l'exposition.
Back to top