Maquette de four de potier ibérique

Des fours de ce type, introduits sur la côte valencienne à partir de la période du Fer ancien, facilitèrent la cuisson de récipients céramiques à plus grande échelle, en comparaison avec les périodes antérieures, et améliorèrent la qualité du produit fini.  Il s'agit de fours à deux chambres et à tirage vertical. Le combustible végétal est introduit dans la chambre inférieure, tandis que les céramiques sont disposées dans la chambre supérieure sur une grille qui permet le passage de l'air par un tirage vertical dans la partie supérieure de la coupole du four. Il est très important de contrôler les températures de cuisson, ainsi que l'entrée et la sortie d'air, si l'on veut obtenir la finition caractéristique des productions ibériques.
Back to top